GYMNASTIQUE RYTHMIQUE (GR)

  • Sport spectacle mais surtout sport olympique depuis 1984.
  • Se pratique en individuel ou en ensembles

  • La Gymnastique Rythmique, anciennement appelée GRS et depuis 2000 GR, est une discipline complète alliant souplesse, grâce et adresse.
  • Se pratique dès 3 ans en loisir et dès 6 ans en compétition.
  • Sport principalement féminin mais qui s’ouvre peu à peu aux jeunes hommes.
  • Les valeurs : la rigueur, le goût du travail, la persévérance, l’esprit d’équipe.
  • La ou les gymnastes évolue(ent) en musique (avec ou sans parole), sur un praticable de 13X13 m (plateforme en bois recouvert d’une moquette)
  • Ce sport est indissociable des 5 engins avec lesquels il se pratique, à savoir :

le cerceau : en plastique, de diamètre intérieur adapté à la taille et à la catégorie de la gymnaste (allant de 60 à 90cm), le cerceau pèse 300 g minimum. Il se manie dans tous les plans et niveaux possibles, et propose une grande variété et richesse dans sa manipulation, il permet d’exécuter roulés, rétros, passages au travers, rotations etc….

– le ballon : en caoutchouc ou en matière synthétique, le diamètre du ballon est compris entre 15 et 20 cm. Son poids est de 400 g minimum. Par sa forme et sa petite taille, le ballon est l’engin de prédilection des roulés qui peuvent se faire sur le sol ou sur toutes les parties du corps.

– les massues : en matière synthétique, la longueur de la massue varie de 40 à 50 cm. Elle pèse 150g minimum. Les massues se manipulent toujours par deux simultanément mais elles peuvent se manipuler sur des niveaux et plans différents indépendamment l’une de l’autre. Cet engin demande une attention particulière, une adresse et technique importante.

le ruban :  le ruban est en satin ou en tout autre tissu. Sa largeur est de 4cm sa longueur est de 4 à 6m. Il est attaché à une baguette (hampe). Il doit toujours être en mouvement et permet des mouvements amples. Sa manipulation demande une rapidité, une énergie du geste et une mise à distance du corps permanente…car il faut faire attention aux nœuds !

– la corde : la corde est sans poignée mais avec des nœuds à ses extrémités. Sa longueur est proportionnelle à la taille de la gymnaste. La corde est un engin dit « mou ». Elle n’a pas de tenue et doit être contrôlée en permanence. Elle demande beaucoup de dynamisme et de tension.

– Quelques fois les gymnastes peuvent évoluer sans engins on appel cette technique le « main-libre », c’est une technique qui ne fait alors qu’appel à la grâce et à la souplesse de la gymnaste.

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑